Le CRCDC Bretagne

Le  Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers  Bretagne (CRCDC Bretagne) est le seul acteur régional missionné par le Ministère de la Santé, pour organiser les programmes de dépistage des cancers du seincôlon et  col de l’utérus
Si vous êtes un particulier nous vous aidons à réaliser vos examens et à bénéficier du droit de chacun et chacune à la prévention par dépistage des cancers.
Si vous êtes un professionnel de santé, votre rôle est central pour guider vos patients vers le dépistage. Nous vous apportons des réponses pratiques à l’exercice de cette mission.
Si vous êtes un partenaire, vous pouvez mettre en place des projets de promotion des dépistages, diffuser nos messages et obtenir des outils adaptés à vos publics.

Qui sommes-nous ?

Le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers (CRCDC) de Bretagne est issu de la fusion des quatre associations en charge de la gestion et de la mise en place des programmes de dépistage organisé des cancers dans la région Bretagne

Conformément à l’arrêté du 23 mars 2018, portant modification de l’arrêté du 29 septembre 2006, relatif aux programmes de dépistage des cancers. Cliquer ici pour télécharger le cahier des charges

Cliquer ici pour consulter les statuts du CRCDC Bretagne

Nos missions

En France, il existe trois programmes nationaux de dépistage organisé des cancers :

  • Le cancer du sein pour les femmes entre 50 et 74 ans depuis 2004,
  • Le cancer colorectal pour les hommes et les femmes de 50 à 74 ans depuis 2008,
  • Et le cancer du col de l’utérus pour les femmes de 25 à 65 ans à partir de 2019.

Le CRCDC Bretagne gère et met en œuvre ces programmes pour les 4 départements de la région.

Les missions du centre de coordination, définies dans le cahier des charges publié au Journal Officiel du 23 mars 2018, sont les suivantes :

Les relations avec la population par le biais de :

  • L’envoi de courriers d’invitation à participer aux dépistages des cancers,
  • L’information, la communication et la sensibilisation aux programmes de dépistages.
  • La coordination des actions de communication et de promotion de la santé menées sur l’ensemble des territoires pour lutter contre les inégalités sociales de santé et ainsi garantir à chaque personne un accès égal au dépistage.
  • Le recueil et l’enregistrement des résultats des examens réalisés

Les relations avec les professionnels de santé concourant aux programmes de dépistage :

  • Le recueil, l’enregistrement et la transmission des résultats d’examens de leurs patients,
  • La coordination des professionnels de santé afin d’assurer le suivi des bénéficiaires dépistés,
  • La sensibilisation et la formation des professionnels de santé.

La mise en œuvre harmonisée des programmes de dépistage, et l’assurance qualité du dispositif :

  • Le respect du cahier des charges,
  • L’appui aux ARS, aux instances régionales et nationales, le pilotage et la gouvernance des dispositifs régionaux,
  • L’engagement dans une démarche qualité conformément au référentiel établi par l’Institut National du Cancer,
  • La contribution à l’harmonisation et l’amélioration des pratiques professionnelles des acteurs de santé,
  • La mise à jour, l’administration et la sécurité des bases de données dans le respect des obligations CNIL et de la protection des données personnelles.

La recherche et la mise en place d’expérimentation :

  • La coordination, la participation et la contribution à des études cliniques ou épidémiologiques sur les cancers et les dépistages organisés,
  • La mise en place de projets innovants, techniques et scientifiques.

La participation à l’évaluation du dispositif de santé publique que sont les programmes de dépistage organisé par :

  • La collecte et le contrôle qualité des données relatives aux dépistages organisés,
  • La valorisation des données collectées recueillies et produites dans le dispositif organisé par des études, articles ou projets,
  • La transmission des données à Santé Publique France pour une évaluation nationale du dispositif,
  • Le rôle d’alerte sanitaire.

Le financement du CRCDC Bretagne est assuré par l’Assurance Maladie, l’Agence Régionale de Santé et la Mutualité Sociale Agricole.

Les commentaires sont clos.